La cuisine de Jason

Est-ce que je m’habitue à la vie ici? Je n’écris plus. Pourquoi?
Flemme à cause de la saison sèche (il fait vraiment chaud).
Je suis déjà habituée et ma vie me semble normale.
Je suis partie depuis trop longtemps et je ne sais plus quoi vous raconter.
Je déprime.
J’espère bien que rien de tout cela ne s’applique.
Bon allez stop, je reprends ma plume.

La cuisine de Jason

Vous voulez mes histoires de princesse. Je sais. Alors je vais vous parler de Jason le cuisinier. Embauché par mes soins en décembre parce que Madame Bonemine en a marre de faire les courses et la popote midi et soir. J’ai contacté Jason grace à une annonce postée par sa soeur sur le site Facebook des expat du Cameroun. Il est jeune, a travaillé dans un restaurant, donc sait déjà cuisiner mais a surtout envie d’apprendre pour monter son affaire plus tard, donc Jason est hyper motivé… Comme il s’entend bien avec Carson c’est tout bon.

Mais former un cuisinier c’est aussi du boulot et je ne suis pas sûre d’être la personne qu’il faut: patiente, disponible et dans la cuisine avec lui pour lui montrer. Comme il aime essayer des recettes je lui sors mon classeur et nos succès familiaux: boeuf bourguignon certes, mais vu la chaleur, taboulé libanais, salade de quinoa, légumes farcis, coleslow au fromage blanc et au kiri, épaule d’ageau confite aux légumes, fajitas de poulet, toutes mes recettes thaï avec de la citronnelle et du lait de coco, plein de smoothies et des fruits préparés… La vie va être top. Je vais prouver qu’on peut avoir un cuisinier sans prendre 10 kg, il suffit d’avoir la bonne personne.

La cuisine, ça a toujours été mon domaine, 20 ans que je fais tout à ma sauce (ah ah ah) alors j’ai du mal. C’est pas pareil. Pourtant Jason est super sympa, veut faire plaisir aux enfants, volontaire, à l’écoute, patient et toujours souriant (même quand je déboule avec mon air excédé fâché).

Bon ben 2 mois plus tard, ça va mieux mais …

Pour faire plaisir aux enfants justement il s’est lancé dans la patisserie: crème au beurre, crème chantilly, glaçage des cakes pour le goûter… tout ce qui coûte hyper cher ici et qu’il n’a jamais du pratiquer. Surtout que les enfants ce qu’ils veulent ce sont des crêpes au Nutella un point c’est tout. La crème et le beurre c’est un peu délicat quand il fait entre 30 et 35 degrés. Pour progresser par rapport aux crêpes je lui ai proposé d’apprendre à faire les meringues, ça ne craint rien et le résultat est délicieux. Ouf!
Les smoothies n’ont plus 100g au minimum de gingembre frais 😬ou de sirop Teisseire ajouté pour que cela soit plus sucré🤔.
Les plats traditionnels c’est pas notre truc (pas facile à dire quand c’est préparé spécialement pour nous avec l’objectif de nous faire apprécier…).
On consomme le double d’huile “que quand c’est moi qui cuisinait”.

Et je fais beaucoup moins les courses ☺️
Bisous à toutes,
Thea

La Coupure d’eau

La coupure d’eau

Je ne m’aperçois qu’après trois mois à Douala que les coupures d’eau générales sont presque quotidiennes!!!! Mais pourquoi?

Pourquoi c’est si fréquent? Ou pourquoi je ne m’en aperçois que maintenant?

Pour la réponse à la question 1, il faut que je fasse des recherches. Pour la question 2, c’est parce que je vis comme une princesse. Je m’explique.

Notre maison est immense avec

  • un jardin magnifique entretenu 6 jours sur 7 par Equinoxe,
  • une piscine de star de cinema visitée quotidiennement ou presque par un piscinier.

    piscine de Douala avec Thea
    Thea vous présente sa piscine de star à Douala

Ce matin le piscinier a fait LA boulette (ref Le Diner de cons) de sa carrière: il n’a pas vérifié si il y avait une coupure d’eau avant et pendant qu’il remplissait notre bassin olympique (oui bon j’exagère quand même un petit peu pour la taille de la pistoche pas pour the boulette).

Résultat:
  • Il a réussi à vider les six mètres cube (oui 6m3) de réserves de la maison!!!

    img_2455
    La réserve d’eau de la maison
Conséquences:
  • Plus de douche
  • Plus de chasse d’eau
  • Une cuisine dégueulasse pleine de vaisselle sale
  • Deux employés qui se tournent les pouces (oui j’ai embauché un cuisinier 🤗)

    Cuisine de Douala
    Cuisine de Douala version sale
  • Le stress de la réponse à la question “c’est revenu?” -“Non”
Conclusion
  • Carson a repris son rôle d’intendant, a passé un savon dans un langage à l’africaine au piscinier qui pipotait pour se défendre et demande à voir son responsable ASAP.
  • C’est quand même la honte de vider les réserves d’eau pour une piscine (donc il va falloir trouver le temps d’aller s’y baigner aujourd’hui).
  • On n’est jamais mieux servie que par soi-même.

La princesse naïve que je suis vous embrasse toutes,

Thea

PS: le pisciniste construit des piscines, le piscinier les entretient mais aucun des deux ne passe le correcteur d’orthographe.

Le marché aux fleurs de Bonapriso

Le marché aux fleurs

Bonjour bonjour
C’est encore moi…
Imaginez une petite rue dans une grosse ville africaine, mais si vous en avez toutes déjà vu à la télé dans un reportage, avec des petites échoppes alignées les unes à côté des autres, (photo à la fin du mail). Sauf que là on est au “marché aux fleurs” de Bonapriso. C’est à dire, une quinzaine de vendeurs côte à côte, pas de mur de devanture, c’est ouvert sur la rue, et vaguement une cloison entre chacun (3 à 5m2 maxi).
Pour moi aller acheter des fleurs c’est me préparer à partir au front. Courage, on y va Magic! (c’est le chauffeur de Madame DG depuis depuis pour celles qui auraient oublié). On arrive et là, au lieu de se garer,  je lui demande de faire un premier repérage sans sortir de la voiture en roulant doucement devant les fleuristes. Grosse erreur, c’est pire! ils m’ont tous vu passer et regarder à travers la vitre.
Quand je descends ils se raboulent tous pour me montrer leurs pièces maîtresses ou leurs compositions pour centre de table, il faut parler plus fort que le voisin et je ne sais plus où donner de la tête. Heureusement, certaines échoppes sont spécialisées en raquettes et couronnes pour les enterrements. Ils savent que je ne suis pas là pour eux. Ouf! Pas parce que je n’ai personne à pleurer (à part sur moi-même de temps en temps, très rarement of course et je touche du bois) mais parce que ça fait quand même moins de monde sur mon marché: fleurs locales, coupées avec très grande tiges, et sans bouquet car c’est Carson only qui s’occupe des compositions.
Cette fois-ci Magic ne veut pas s’en mêler, conclusion même prix que la semaine dernière, pour deux fois moins de fleurs. Et pourtant je repars avec l’impression que c’est à cause de moi, exploiteuse de travail sous-payé, là tout de suite maintenant, que l’Afrique presque toute entière reste pauvre.
Oups, je veux dire en “voie de développement” bien sûr, des PVD quoi, depuis 50ans ou presque que l’on apprend ça en cours de géographie. J’aurais aussi pu dire LE mot “sous-développé” (underdeveloped countries selon Harry Truman en 1947) ou “pays du tiers monde”, ou encore me sentir responsable du faible IDH des nouveaux PMA…. (Tiers Monde étant une expression française qui date des années 50 en référence au Tiers Etat, doit-on s’attendre à une révolution du monde entier contre nous les PDEM 😱).
STOOOOOP!!!!! Je vais faire des cauchemars c’est certain. Le sentiment de culpabilité sera parti d’ici ce soir, il faut juste que j’apprenne ou que je délègue, mais pas celui d’avoir oublié tous mes cours de géo politiquement correctes😝.
Je vous laisse, tout en sachant que vous devez penser: “la pauvre, elle doit vraiment s’ennuyer intellectuellement pour se prendre autant la tête!”
Gros bisous à toutes,
Thea
PS:
Au cas ou vous auriez perdu votre français au profit de l’anglais:
PMA: pays les moins développés
PDEM: pays développé à économie de marché
IDH: indice de développement humain créé par les Nations Unies en 1990 pour évaluer le niveau de développement humain des pays du monde sur trois critères : le Produit Intérieur Brut par habitant, l’espérance de vie à la naissance et le niveau d’éducation.
Voili-voilou
marche-fleurs-bonapriso

L’après-réception

Good Morning!!! (Theodora Trotter, c’est moi, ne vous inquiétez pas, c’est Bonemine)

Allez, lundi matin. Courage à toutes…

L’après-réception

Réveil normal dans les chambres et puis oups! Certes nous ne vivons pas à la maison depuis longtemps mais nous commencions à prendre des habitudes et surtout des repères. Et là, on ouvre la porte côté réception (entrée, couloir, salon, cuisine) et on n’est plus chez soi: tous les meubles ont changé de place. Dans la cuisine, on ne peut rien attraper dans le frigo ni les congélateurs (tient? il y a un congélateur de plus?). Et oui il y a BEAUCOUP de restes et ma consigne la veille au soir était “on ne jette rien!”. A 23h, une fois toute la maisonnée rassasiée (employés, enfants et mari), on a stocké. Et ce n’est qu’au moment du petit dej que je me rends compte de l’ampleur du surplus.

Mais il n’y a pas que ça, tout est dégueu. Vraiment dégueu. Les plans de travail de la cuisine sont gras, le sol pas top… Le truc avec le marbre, car oui c’est du marbre partout, sol et plan de travail oui (bô, léger, discret ;)), c’est qu’on ne distingue pas trop à l’oeuil nu, c’est surtout au toucher que ça ne le fait pas du tout, ou à l’adhérence des semelles. Vous y êtes là? miam!…  Au lieu de hurler “A taaaaaable” comme Fabienne Lepic, c’est “Personne pieds nus ce matin, mettez vos tongs!” qui sort. Je hurle beaucoup plus ici mais ça ne sert à rien ON ne m’entend jamais. Il faudra que je vous fasse un plan de la maison, il a trop de portes, trop de couloirs et de placards en bois qui bloquent mes doux messages.

Alors que je commence à me demander par où je vais commencer à nettoyer le plus vite possible avant que le reste de la famille ne déboule (pieds nus of course) et ne contamine les chambres (1- les plans de travail, 2- les sols) Carson arrive!!!! 😇 (yes I’m blessed). Nous sommes samedi 9h du matin il vient en heures sup, ouf!!!

Pendant qu’Eddy et les enfants s’occupent soit à faire des courses chez City Sport, soit s’isolent dans leur chambre à l’abri de toute instruction intempestive, Carson, les gardiens et moi passons 4h à ranger le trop de bouffe dans des sachets congelation en portions pour 8 personnes (pas de cuisine à faire pendant 15 jours au moins), lessiver les surfaces planes et réarranger les meubles. Carson a pu repartir ensuite profiter de la fin de son we en famille et nous avons déjeuné vers 15h dans une maison presque propre.

Dis, c’est quand la prochaine fois?

10 jours plus tard:

On a gardé le congélateur supplémentaire apporté pour la soirée, il est toujours plein … Ah oui, la prochaine fois c’est demain: diner assis pour 20 personnes.